Avec le Big Data, le recrutement entre dans une nouvelle ère

Avec le Big Data, le recrutement entre dans une nouvelle ère

Ces dernières années, les recruteurs recourent largement aux sites de petites annonces et réseaux sociaux professionnels pour repérer des talents ou à Google pour obtenir de plus amples informations sur les candidats qui les intéressent. L’utilisation des nouvelles technologies va encore plus loin à l’heure actuelle avec le Big Data et ses multiples apports au RH.

Le Big data bouleverse les méthodes de recrutement

L’explosion des données numériques fait passer le recrutement dans une nouvelle ère : celle de l’utilisation d’algorithmes pour dénicher ou sélectionner le candidat idéal pour un poste. En effet, des programmes informatiques très performants permettant d’automatiser l’organisation, l’analyse et la valorisation cette masse d’informations, au lieu d’effectuer ce travail manuellement.

En outre, le Big data permet aux DRH d’accéder plus facilement à toutes sortes de renseignements qui dépassent largement le cadre du CV classique. Centres d’intérêt, réseau professionnel, recommandations… sont autant de filtres permettant une recherche ou une sélection affinée.

L’intervention humaine reste indispensable

Malgré la généralisation inévitable et les avantages indéniables du traitement de données pour le recrutement, les experts tempèrent : même en grande quantité, les informations publiées sur Internet concernant une personne ne reflètent pas toutes ses compétences, ses activités et intérêts, et à se reposer exclusivement sur ces données, les recruteurs risquent donc de passer à côté d’une recrue de valeur.

Aussi, le contact humain reste primordial. D’une part, pour établir une shortlist des meilleurs dossiers pour un certain poste, l’intervention d’un consultant a une forte valeur ajoutée. De l’autre, les entretiens d’embauche sont incontournables pour évaluer la personnalité d’une personne et sa motivation. Dans cette optique, le Big data doit être vu comme un outil de profilage supplémentaire, et non comme un substitut moderne de l’ensemble du processus classique avec les échanges interpersonnels.

Le Net est aussi une manne d’informations pour les candidats

Pour un candidat, il devient indispensable de savoir gérer sa présence en ligne. Il s’agit autant de faire attention à ses activités même (surtout) dans un contexte privé, de vérifier la cohérence des informations contenues dans les différents profils créés sur ces plateformes professionnelles, voire se construire une réputation dans le monde virtuel.

La Toile se présente alors comme une source précieuse pour s’inspirer de ce que font les autres candidats, pour se renseigner sur une entreprise, pour télécharger un exemple de CV gratuit, de lettre de motivation… Autant il faut bien gérer ce qui est publié volontairement ou non, autant il ne faut pas hésiter à profiter de ses nombreuses possibilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *