Quels sont les secteurs porteurs pour une reconversion pro ?

Quels sont les secteurs porteurs pour une reconversion pro ?

Avant de se lancer dans un projet de reconversion professionnelle, il est important de bien réfléchir à ce nouveau changement en furetant dans les secteurs porteurs. Vue d’ensemble sur l’ensemble des secteurs porteurs pour une reconversion professionnelle.

Une réflexion à mener en fonction de la situation
Le salarié et le demandeur d’emploi sont deux statuts qui permettent une reconversion professionnelle. Autant dans le premier cas de figure, le temps peut paraître un frein alors que dans le second cas le demandeur d’emploi dispose de davantage de temps.
D’ailleurs, le licenciement est souvent l’occasion de revenir sur ses compétences afin de mettre en place un nouveau projet professionnel. Néanmoins, le choix d’une reconversion ne doit pas être une décision prise à la légère.
Dans la plupart des cas, l’intérêt est la première source de motivation, précisément chez les salariés de longue durée. À l’exemple des cadres qui souhaitent se reconvertir dans un métier de paysagiste. D’ailleurs, certains d’entre eux embrassent leurs rêves de toujours. Toutefois, les déceptions sont fréquentes d’où l’importance d’une analyse approfondie des motivations.

La formation est la solution pour mener à bien une reconversion professionnelle
Après la réflexion du projet, l’étape suivante est celle de la formation. De manière générale, son financement est pris en charge en partie ou dans sa globalité pour aboutir à un changement de métier. Outre l’intérêt pour une thématique de reconversion, différents secteurs porteurs existent pour les salariés ou les demandeurs d’emploi.
Les métiers commerciaux sont toujours très prisés dans tous les secteurs d’activité. Par conséquent, les employeurs sont en mesure de faire des efforts pour recruter un nouveau commercial. Un manque de savoir-faire peut se combler par des qualités comme l’esprit d’initiative, l’autonomie ou encore un goût prononcé pour les relations humaines. Nombreuses sont les formations qui existent dans le domaine de la vente et du commerce.
Le marché du digital est un secteur en pleine expansion. Il est immiscé au centre de toutes les activités économiques. Les compétences requises sont de plus en plus élevées en raison de l’évolution des nombreuses et différentes techniques. Des aptitudes qui laissent entrevoir de réelles opportunités d’emplois.
L’environnement est un secteur qui créera de nombreux emplois dans les prochaines années. En fonction des spécialités, de multiples formations ont vu le jour, notamment dans les énergies renouvelables, le recyclage ou encore le secteur de l’eau. Les sociétés sont de plus en plus soucieuses des problématiques environnementales et, par voie de conséquence, recrutent des employés qualifiés.
Le développement web est un des métiers les plus recherchés sur le marché de l’emploi. Ce métier en vogue s’apprend à l’aide d’une formation. À ce sujet l’école 42, fondée par Xavier Niel dirigeant de l’entreprise Free, recrute sur concours, sans aucun diplôme préalable.
Dernière option pour se reconvertir, c’est la création de sa propre entreprise. Régulièrement, il s’agit de la meilleure option, surtout après une période de chômage de longue durée. Effectivement, elle permet de créer dans un premier temps son propre emploi. Néanmoins, quelques domaines de compétence sont à maîtriser comme la gestion, le management ou le marketing. Parmi une foule de structures mise à disposition du futur entrepreneur, la chambre de commerce et d’industrie est un partenaire incontournable dans l’aventure de l’entrepreneuriat.
Sans négliger d’autres secteurs porteurs tels que la santé, le bâtiment, quelques métiers de l’artisanat et la technologie. Pour ceux qui sont en panne d’inspiration pour une reconversion professionnelle, ils ont la possibilité de faire un bilan de compétences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *