Candidas à l’emploi, comment valoriser vos petits boulots sur le CV ?

Candidas à l’emploi, comment valoriser vos petits boulots sur le CV ?

La première motivation pour un petit boulot est le plus souvent financière. Pour pouvoir financer ses études, pour réaliser un projet, ou simplement pour avoir un peu d’argent de poche, les étudiants sont nombreux à travailler durant l’année scolaire ou pendant les vacances. Mais ces expériences peuvent également faire la différence au moment du recrutement, à condition de savoir les mettre en avant.

L’importance des jobs d’été quand on manque d’expérience

En début de carrière, difficile pour la plupart des candidats de se créer un CV intéressant(l’usinedigitale). Après la mention des diplômes obtenus, des stages effectués et des éventuelles activités associatives ou sportives, c’est à peine si le document couvre une demi-page. Trop court !

Les jobs d’été ou emplois à temps partiel sont alors une excellente piste pour étoffer votre CV, mais surtout enrichir votre profil. Pourquoi ? En premier lieu, parce qu’ils montrent que vous possédez une connaissance de base du monde de l’entreprise ou du travail en général. C’est aussi une preuve de votre dynamisme et de votre débrouillardise en comparaison avec un autre étudiant qui n’a jamais travaillé, et est donc totalement ignorant des codes et règles en la matière.

Ensuite, une mission sur une durée assez longue vous a normalement permis d’acquérir certaines aptitudes, qu’elles soient ou non en rapport avec son domaine d’études ou avec la fonction visée.

Par exemple, vous pouvez mettre en avant l’esprit d’équipe, le sens commercial si l’on a occupé un poste de vendeur ou d’opérateur de télémarketing, le contact avec les clients pour les serveurs, la résistance physique ou la capacité à travailler sous pression… Pour certains boulots, par exemple moniteur en centre de vacances, surveillant de baignade, etc., il faut posséder un Brevet et être responsable, une qualité très appréciée dans tous les secteurs !

Comment valoriser ses petits boulots sur son CV ?

Pour autant, il faut éviter de s’épancher sur chaque mission. Son intitulé et deux ou trois verbes d’action pour décrire ses principales tâches, avec les compétences acquises et des chiffres sur ses réalisations (un projet mené à bien, un taux de conversion pour un commercial, etc.) sont amplement suffisants. En revanche, il vous sera possible de développer au cours d’un entretien en soulignant vos performances.

Pour vous aider à y voir plus clair et réussir la rédaction de votre curriculum, n’hésitez pas à puiser dans l’immense manne d’exemples de CV disponibles sur Internet. Vous saurez comment attirer l’attention des recruteurs grâce à vos petits boulots, que vous pensiez insignifiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *