Les erreurs qu’on ne vous dit pas dans les exemples de CV

Les erreurs qu’on ne vous dit pas dans les exemples de CV

Les erreurs qu’on ne vous dit pas dans les exemples de CV 

Les recruteurs ne consacrant que quelques secondes à la première « lecture » d’un CV, vous avez tout intérêt à éviter les erreurs les plus flagrantes si vous voulez garder des chances de rester dans la course. Voici quelques-unes des fautes impardonnables souvent commises par les débutants.

Faire trop long

Tant que vous n’avez pas plusieurs années d’expérience derrière vous, que vous soyez jeune diplômé ou junior, la même règle s’applique : un page est le maximum. Montrez votre esprit de synthèse en présentant fidèlement votre parcours avec des informations pertinentes, mais sans longs discours.

Choisir « Curriculum Vitae » comme titre

Le recruteur sait exactement ce qu’est le document qu’il a en main, préférez vous démarquer en résumant votre profil ou l’intitulé du poste que vous visez. Cette accroche est évidemment à changer en fonction de l’entreprise et du poste. Si vous manquez d’inspiration, consultez des exemples de CV dans les CV-thèques en ligne, vous trouverez certainement un profil similaire au vôtre qui vous aidera à vous souvenir de toutes les informations importantes à mentionner.

Manquer de précision

Malgré leur bonne connaissance du marché, les recruteurs n’ont pas une idée précise des activités et de l’envergure de toutes les entreprises où vous avez travaillé. Hormis pour les plus connues, indiquez le secteur, l’effectif et le chiffre d’affaires. S’agissant des diplômes, écrivez l’intitulé complet et le nom de l’établissement où vous l’avez obtenu. Dans tous les cas, limitez l’usage des abréviations.

En ce qui concerne les dates, n’entretenez pas le flou qui peut cacher des écueils de parcours. Précisez le mois et l’année de début et de fin de chacune de vos précédentes fonctions.

Pour les compétences linguistiques, évitez les expressions génériques « Lu, écrit, parlé » ou « courant » qui peut être interprété différemment selon les personnes. Votre note au TOEIC ou au TOEFL iBT est un renseignement plus pertinent, de même qu’un stage ou une année d’études à l’étranger.

Pour décrire un stage, fournissez idéalement des données chiffrées (budget du service et nombre de salariés) et parlez de la nature des produits et de la typologie des clients, outils informatiques utilisés, etc.

Négliger ou survendre les stages et jobs d’été

Les petits boulots et jobs de vacances sont autant d’expériences qui valorisent votre candidature (job de vendeur pour un poste de commercial par exemple). À défaut, ils sont la preuve de qualités utiles pour tout emploi : l’adaptabilité, la volonté, l’esprit d’équipe, la débrouillardise…

Pour autant, restez dans la mesure. Même si votre stage a duré 3 mois et qu’il vous a apporté des connaissances et aptitudes supplémentaires, il ne vous donne pas le statut de spécialiste.

Laisser traîner des fautes d’orthographe

Passez systématiquement votre CV au correcteur et si possible, faites-le relire par une autre personne, les fautes de français représentent un motif de disqualification immédiat. Un regard neuf sera en plus en mesure de déceler d’éventuelles incohérences.

Envoyer son CV au format .pdf sur les CVthèques en ligne

Les logiciels de recherche sont conçus pour rechercher des mots-clés. Si vous utilisez le format .pdf, ces outils n’ont aucune chance de détecter ces informations dans votre CV. Optez pour ce format figé uniquement si vous adressez le CV directement par courrier postal ou électronique à un destinataire précis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *